Sgraffites

Sgraffites

 ouvert  ouvert en partie   fermé 

En Haute Engadin, les façades des maisons sont ornées de magnifiques sgraffites qui emplissent les visiteurs d’admiration.

À première vue, les décorations fantastiques qui ornent les façades des maisons de la Haute Engadin semblent avoir été réalisées à l’aide d’un pinceau fin. Toutefois, il n’en est rien: les sgraffites sont en effet le résultat de rainures pratiquées sur le mortier encore humide. Les motifs sont rendus visibles grâce aux couleurs contrastantes du mortier.

Cette technique de la griffure est originaire d’Italie («sgraffiare» signifie griffer en italien). Au XVIe siècle, des travailleurs itinérants introduisirent cette technique artisanale en Haute Engadin où elle fut ensuite perfectionnée. Aujourd’hui, elle est cultivée avec beaucoup d’amour et de goût par une petite poignée de spécialistes.

Chercher & réserver