Tradition & coutumes à St. Moritz

Que serait l’Engadin sans ses maisons typiques, ses sgraffites sur les façades ou ses meubles en pin arolle local? Ou sans ses mélodieux dialectes qui font école au sens littéral du terme?
Cela fait 70 ans que le rhéto-romanche est devenu officiellement la quatrième langue nationale. Mais ce n’est que depuis 2001 que le Rumantsch Grischun, créé artificiellement, est la langue officielle cantonale. En Engadin, de nombreuses spécialités culinaires portent des noms romanches.
En Engadin, on dit qu’il ne faut pas cultiver à tout prix des coutumes comme s’il s’agissait de vieilleries, mais faire vivre les traditions.

Spécialités engadinoises
Spécialités engadinoises
Plus
Capuns, Maluns, Pizzoccheri dans l'un des sympathiques restaurants qui servent leurs spécialités locales dans maisons engadinoises.
La maison engadinoise
La maison engadinoise
Plus
Sous le large toit en selle de ces maisons, les paysans engadinois rassemblaient toutes leurs possessions.
Chasse
Chasse
Plus
Dès le mois de septembre, quelque 5’400 chasseuses et chasseurs garantissent une régulation durable du cheptel local dans les Grisons.
Heidi
Heidi
Plus
« Heidi, les montagnes sont ton monde. »
Schellen-Ursli
Schellen-Ursli
Plus
«Tout là-haut sur la montagne, loin d’ici, habite un petit garçon comme les autres»
Chercher & réserver