Dans la forêt d’arolles engadinoise

Dans la forêt d’arolles engadinoise

 ouvert  ouvert en partie   fermé 

La vallée de la Haute Engadin se distingue par ses vastes forêts d‘arolles. Le bois de la «reine des Alpes» donne non seulement lieu à des intérieurs odorants, mais garantit également un sommeil profond et paisible.

Si les zones de basse altitude de l’Engadin hébergent des sapins, ses vallées latérales sont la patrie des arolles et des mélèzes dont la grande résistance au froid leur permet de survivre aux hivers rigoureux qui caractérisent la région. Sur les merveilleux sentiers qui parcourent la forêt de Staz, les promeneurs sont constamment accompagnés par le parfum enivrant du bois d’arolle. Dans la partie supérieure de la forêt (God Plazzers), on trouve quelques-unes des plus anciennes arolles des Grisons, dont certaines ont plus de 1’000 ans. La «reine des Alpes» atteint jusqu’à 25 mètres de hauteur et peut survivre lors de températures extrêmes allant de -40 à +40 degrés Celsius. Ses lambourdes sont parsemées de touffes à cinq aiguilles.

De tout temps, les Engadinois ont exploité la puissance de l’arolle, que ce soit dans leurs salles de séjour typiques au parfum chaleureux ou à l’aide de coussins remplis de fins copeaux de bois garantissant un sommeil profond et réparateur… pour le dormeur comme pour le voisin de lit, puisque l’arolle permettrait également de réduire les ronflements!

Chercher & réserver